Un Américain exilé à Berlin, un autre en Italie, des Suisses qui ne connaissent pas les planches françaises, un couple franco-américain revenu des Etats Unis, et un Français dont les chansons sont contées avec le talent des meilleurs folkeux de là-bas. Tout un programme !


Josh Pearson
 
Josh T. Pearson

On ne sait pas si le ciel texan compte beaucoup de météorites, mais Lift To Experience en fût sûrement l'une des plus brillantes. Si sa destinée est encore incertaine, son leader Josh Pearson a cependant décidé de ne pas chômer, tout d'abord en quittant Denton pour Berlin puis en s'attelant à un projet d'album de chansons folk. Avec des titres comme The Devil's On The Run ou encore Angels Vs Devils, il est clair que le grand barbu (qui a obtenu un classement honorable au championnat du monde de la barbe en Allemagne) n'a pas perdu son côté mystique. Et au vu de ses quelques rares prestations françaises en solitaire (une date à Paris et à Nantes il y a un an) il n'a pas perdu son sens du bruit. Car si Josh Pearson est seul sur scène "armé" de sa guitare acoustique, son concert sera à déconseiller aux oreilles sensibles. En attendant son premier album solo (que le légendaire boss de Bella Union Simon Raymonde semble lui réclamer à corps et à cri) interdiction formelle de louper cette performance exceptionnelle.

MySpace : http://www.myspace.com/joshtpearson


 
Tanakh

M ené par le talentueux songwriter Jesse Poe, Tanakh est un des projets folk les plus mystérieux de ces dernières années. Après trois albums naviguant entre un folk apaisé et souvent lumineux et une musique expérimentale empruntant autant à la musique indienne qu'à celle d'Europe de l'Est, Tanakh vient de publier Ardent Fevers, sûrement son disque le plus accessible à ce jour.  Habitué à enregistrer avec des artistes aussi doués et défricheurs que Jim White, Mick Turner (soit deux tiers de Dirty Three) ou encore Ben Chasny (Six Organs Of Admittance), le natif d’Indiana (qui réside désormais en Italie) s'est fait violence pour composer des morceaux flirtant presque avec la pop, tout en conservant la délicate et fragile beauté à laquelle Poe nous a désormais habitué. Gageons qu'il en ira de même avec ce concert unique en France.

MySpace : http://www.myspace.com/jessepoetanakh
Label : http://www.alien8recordings.com/

Tanakh

Toboggan
 
Toboggan

Fer de lance de la scène lausannoise aux côtés d'Honey for Petzi, Toboggan fait taire tous les préjugés que le Français peut avoir sur les petits Suisses. Si leur musique pourrait être qualifiée de neutre parce qu'elle oscille entre calme et tension sans jamais choisir son camp, la qualité des compositions, leur fausse évidence traduit les démons intérieurs qui tourmentent le trio. Derrière une apparence sereine, les structures mélodiques complexes et le chant posé s'entremêlent dans un flux électrique et passionné. Forts de deux albums, l'injustement méconnu Picket Fences (que John Peel n'a pas hésité à programmer dans son émission sur la BBC) et Still Gleams on Hummocks, ils ont déjà parcouru une bonne partie des salles européennes. Le festival millefeuille sera leur première date parisienne, histoire de tomber définitivement amoureux de Toboggan.

MySpace : http://www.myspace.com/thetoboggan
Site : http://www.thetoboggan.com
Label : http://www.gentlemen.ch


 
Perio

Couple franco-américain, Perio est de retour sur Paris après plusieurs années passées à Chicago. Leur dernier effort à ce jour, Medium Crash, date d'il y a sept ans, mais un successeur devrait (enfin !) voir le jour, plus orienté pop anglaise époque Sarah Records. Impossible pourtant de savoir si leur performance sera du genre idéale pour qu'on regarde nos pieds. Perio qui jouera à l'occasion en duo (Sarah Froning étant à Chicago, Eric Deleporte sera rejoint par Christian Quermalet des Married Monk à la batterie) entretient le suspense quant à son concert : nous aurons sûrement droit à un aperçu de l'attendu Roosevelt Resort, mais bien malin qui pourra dire à quoi ressemblera leur performance. Mais Perio se faisait tellement rare (dernier concert français "officiel" donné en 1999) que l'idée de les faire revenir sous la lumière s'est logiquement imposée.

Myspace : http://www.myspace.com/periomusic
Site : http://www.geocities.com/periomusic 

Perio

H-Burns
 
HBurns

Evadé du projet post rock drômois DontLookBack, H-Burns propose un folk solitaire qui doit beaucoup aux figures de proues américaines, de Johnny Cash à Will Oldham en passant par Jason Molina de Songs :Ohia / Magnolia Electric Co. (qui sous le charme des chansons du Frenchy est même allé jusqu'à lui acheter sa guitare...) Sur scène, H-Burns a déjà réussi à impressionner Okkervil River ou Laura Veirs, pour qui il a ouvert.
Ecouter une chanson d' H-Burns, c'est un peu ouvrir la page d'un livre de Steinbeck ou Bukowski prise au hasard et poignante, comme toujours. Son premier album solo, Songs From The Electric Sky en compte onze, presque indissociables les unes des autres. Déjà remarqué par l'ensemble de la presse spécialisée hexagonale (des papiers dans Libération et Télérama) H-Burns ouvrira le festival de la meilleur des façons possible : avec classe et intensité.

Myspace : http://www.myspace.com/hburnsmusic
Label : http://www.noisedigger.com